Rapport du camp de Pâques -Lundi-

Publié le par Benoît

   

 Le sifflet sonne le lever, j‘ouvre les yeux : c’est une journée qui commence …

Après un petit déjeuner copieux, et le rangement du con de pat’, départ en course d’orientation avec pour objectif de trouver la phrase code qui nous permettra d’effectuer la retraite par voie marine (de descendre la rivière en canoës) . Suite à une marche voir à une course effrénée toutes les patrouilles se réunissent dans la ville de Grez s/ Loing  pour découvrir le dernier mot avec pour indice : « il est caché en ville, c’est une feuille pliée en six au moins et pensez aux mot escrime. »

Pendant que la plupart vont au gymnase de la ville, une personne reste assis sur son banc et réfléchit car comme l‘a si bien dit cet immortel philosophe aujourd’hui décédé :  « tout vient à point à qui sait se détendre. » Benoît génie et intelligence incarnée pense à la fente d’escrime, il va donc chercher dans la fente d’un mur d’une maison et trouve le dernier mot ! Cette matinée se termine par un agréable déjeuner au bord de la rivière (et un béret où Hugues se casse le poignet …) et l’arrivée des canoës !

La descente de la rivière se fait sans encombre à part aux passages des glissières où les canoës de plus de trois personnes se retournent inévitablement, heureusement Benoît est là courageux et intrépide il plonge (note du CP: il tombe) pour aider les malheureux naufragés. Grands moments de bonheurs !

S’en suit une marche pieds nus pour la majorité jusque au nouveau lieu de camp où les scouts pourront reposer leur bras et pieds après avoir monté leurs tentes, allumé leurs feux, rangé leurs affaires et préparé le dîner… La journée se clôt par une courte mais sympathique veillée.

Bravo à toute la patrouille et merci beaucoup aux chefs pour cette super journée !!!

                                                                                               Benoit




Publié dans Comptes rendus

Commenter cet article